Pour garder une ville saine et propre, Quiévrechain s’est lancée, il y a deux ans, dans une démarche « zéro produit phyto » et ce, en vue de l’application de la loi du 1er janvier 2017.

Cette démarche a pour but de reconstituer une flore d’insectes et notamment de papillons, facteurs de la biodiversité en milieu urbain.

La quantité de désherbant utilisé a ainsi baissé au fil des ans. Celui-ci étant principalement employé dans le cimetière.

L’utilisation de produits phytosanitaires fabriqués par de grands groupes spécialisés dans la chimie industrielle est aujourd’hui reconnue comme mauvaise. Certes, ils exterminent les parasites mais ils perturbent aussi le bon équilibre de la nature en supprimant également les auxiliaires naturels des jardiniers comme les coccinelles dont le rôle est particulièrement utile : ces dernières éliminent les pucerons qui ne peuvent plus proliférer librement.

Le retour à des méthodes manuelles

L’alternative étant de recourir à des pratiques plus naturelles. Toutefois, le désherbant bio efficace n’existe pas encore, ce qui ne facilite pas le travail du service des espaces verts. Plusieurs solutions de remplacement sont à l’étude. Le désherbage par la pulvérisation d’un « vinaigre de plante», produit naturel, limite la repousse des mauvaises herbes sur notre commune et reste une alternative mais son utilisation est limitée puisque son efficacité ne fonctionne qu’au delà d’une température de 20° C.
La solution la plus écologique reste le désherbage manuel à l’aide d’une binette (comme c’est l’usage pour les pieds d’arbres) ou d’un mosquito, instrument aux brosses métalliques. Toutefois, ces modes opératoires prennent davantage de temps et quelques mauvaises herbes peuvent encore apparaître ici et là. « Il faudra s’habituer à les voir à nouveau, car contrairement à ce que certains pensent, leur présence n’est pas synonyme d’abandon, mais au contraire une preuve de vie. » précise Pierre Griner, Maire de Quiévrechain.

Le ramassage des herbes devant chez vous et sur votre pas de porte ou devanture est à réaliser par vos soins. C’est ensemble que nous prenons soin de notre ville !

Hôtel à insectes au rond point rue Jean Jaurès

Utilisation du « mosquito » rue des Frères Brunet