aides-domicile.jpg

L’aide-ménagère ou auxiliaire de vie sociale apporte une aide à domicile, afin d’effectuer les tâches de la vie quotidienne. Elle est présente par exemple pour faciliter le lever, le coucher, la toilette, les soins d’hygiène (à l’exclusion des soins infirmiers), les travaux ménagers, la préparation et la prise des repas, les sorties et les courses, auprès des personnes âgées. Les frais occasionnés par cette intervention peuvent être pris en charge partiellement par l’aide sociale, si le bénéficiaire ne dispose pas de ressources suffisantes.
 
Prévenir et diminuer la dépendance

Depuis 1982, le service d’aides à domicile du CCAS oeuvre sur le territoire de Quiévrechain auprès des personnes âgées, dès l’âge de 60 ans, en assurant au quotidien, leur maintien à domicile.
Un service d’aides ménagères et d’auxiliaires de vie est proposé par la ville afin de vous apporter, sous conditions, une aide à domicile. La plupart des douze professionnelles intervenantes sont titulaires du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS). Elles bénéficient toutes d’une formation continue*.
*Le décret n° 2007-348 du 14 mars 2007, portant réforme du diplôme d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS), structure la formation, comprenant un enseignement théorique et une formation pratique dispensée an cours de stages, dans six domaines de compétences, et garantit le niveau de qualification de l’intervenant au domicile.

Un intervenant au quotidien

L'aide ménagère, appelée aussi aide à domicile ou auxiliaire de vie (AVS), est une professionnelle qui se rend à domicile afin d’apporter une aide matérielle pour assurer les tâches quotidiennes :

  • Entretien de l'habitat et de l'environnement de la personne : ménage, vitres, vaisselle, lessive, repassage, couture, rangement...
  • Alimentation : courses, préparation et aide à la prise des repas...
  • Soins d'hygiène sommaires : aide aux sorties, à la marche, aide au lever et au coucher (le cas échéant sous le contrôle de soignants),
  • Hygiène et confort corporels : toilette, tenue vestimentaire, réfection du lit.

Par son écoute attentive, elle assure une bonne communication intellectuelle par une stimulation de l'intérêt au moyen de jeux de société, lecture, chant, discussions.
 
Ainsi qu’une interaction sociale par l'aide aux démarches administratives et par des accompagnements divers (budget, courses, visites médicales, promenades, loisirs).
 
En général, elle n'intervient que quelques heures par jour, aux moments qui exigent sa présence. Par sa présence régulière, elle apporte soutien et réconfort. Ses modalités d’intervention sont décidées au cas par cas, en fonction du degré de dépendance de la personne aidée. Les modalités d'intervention sont définies lors de l'élaboration du projet individualisé. Le nombre d'heures maximum accordé est de 30 heures par mois.


aides-domicile-2.jpg

Une confiance tissée au fil des années

Ce service s’efforce de faciliter la vie des seniors qui souhaitent maintenir leur autonomie et rester à leur domicile. En effet, la présence régulière d’une aide à domicile assure un soutien précieux, adapté et prenant en compte les besoins spécifiques de chacun. L’aide proposée par ce service du CCAS ne se centre pas uniquement sur la réalisation des tâches ménagères. Celle-ci est bien plus globale.

Une fois contacté, le service procède à une visite d’évaluation, afin de déterminer quels sont les besoins de la personne pour pouvoir mieux y répondre et  établir les conditions du financement.

Ensuite, plusieurs prestations sont possibles, comme le ménage, les courses, l’entretien du linge, mais aussi une aide pour l’habillage, la toilette (non médicalisée).

La présence de ce professionnel se veut rassurante. Il s’agit là, d’un lien de confiance essentiel. Avec patience et savoir-faire, l’aide à domicile accompagne les gestes du quotidien, (comme éplucher des légumes ensemble ou faire un chignon, accompagner une petite sortie) assurant ainsi, un soutien à la fois physique et moral.

Une présence bienveillante

Le professionnel intervient dans les tâches du quotidien en apportant des réponses individualisées et adaptées. Le personnel aidant (agent, employé à domicile ou auxiliaire de vie) s’adapte aux différentes situations du bénéficiaire, en tenant compte de son individualité, indépendamment de sa situation, de son état de santé physique ou psychique.

Cela implique le respect de valeurs essentielles comme l’écoute, la compréhension, le respect de la personne, de ses biens, de ses droits fondamentaux  qui intègre sa vie privée et son intimité, sa culture et son choix de vie.

C’est aussi une façon de maintenir un lien social car ces visites rassurent et sécurisent la personne aidée ainsi que son entourage.

Une qualité de service

Une fois par mois, les aides à domicile se retrouvent en mairie avec les cadres et les employés du CCAS afin d’évoquer le quotidien et parfois les difficultés rencontrées lors de certaines interventions.
L’objectif de ces réunions est de réfléchir ensemble afin de résoudre des situations parfois difficiles. Grâce à un retour  d’expérience et/ou des formations régulières effectuées par le personnel, c’est dans un esprit d’équipe, et toujours soudé, que les situations trouvent leurs  solutions.
Proximité et disponibilité sont les maîtres-mots de ce service qui a pourvu toutes ces employées d’un téléphone professionnel. Ainsi, à la moindre modification de planning, le service est toujours assuré au bénéficiaire.

Qui peut en bénéficier ?

Le recours à l'aide ménagère peut être accordé si le demandeur remplit les conditions suivantes :
1/ Etre âgé d'au moins 65 ans (60 ans pour les personnes reconnues inaptes au travail) ;
2/ Avoir besoin d'une aide matérielle pour accomplir les travaux domestiques de 1ère nécessité et vous permettre de rester à votre domicile ou dans un foyer logement ;
3/ Ne pas percevoir l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA) ou une prise en charge au titre de l’aide sociale d’un régime de retraite, assurantiel ou mutualiste ;
4/ Etre de nationalité française ou de nationalité étrangère et justifier d’un titre exigé pour séjourner régulièrement sur le territoire, et résider de façon régulière en France ;
5/ Justifier de ressources inférieures au plafond prévu pour l'octroi de l'Allocation de Solidarité Personnes Âgées.

Prise en charge financière

En fonction des ressources, la prestation d'aide ménagère à domicile est prise en charge :
Soit par le département au titre de l'aide sociale, si les ressources mensuelles du demandeur sont inférieures à 868,20 € pour une personne seule et à 1 347,88  € pour un couple. Dans ce cas, la demande est à formuler auprès du Centre Communal d’Action Sociale
Soit par la caisse de retraite, si les ressources mensuelles sont supérieures aux montants ci-dessus. La demande est alors à formuler auprès de la Caisse de retraite.
Si vous ne pouvez pas bénéficier de l’aide-ménagère à domicile ni de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), vous pouvez vous rapprocher de votre caisse de retraite.

Comment le montant de l’aide est-il calculé ?

Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus.
Une participation financière peut être demandée au bénéficiaire. Le montant de cette participation financière est fixé par le conseil départemental qui verse l’aide sociale.

Comment l’aide est-elle versée ?

L’aide est versée directement au service d’aide à domicile choisi par la personne. Ce service à domicile doit être habilité à l’aide sociale par le conseil départemental.
Une somme d’argent peut être versée directement à la personne :
S'il n'existe pas de service d’aide à domicile dans sa commune ;
Si la personne préfère avoir recours à un salarié qu'elle emploie elle-même. En ce cas, la personne doit présenter les justificatifs de dépense des montants perçus.

Comment bénéficier du service ?

Le bureau du service d’aides ménagères, accessible aux heures d’ouverture de la mairie, vous informera des documents à fournir en fonction de votre situation. L’accès à ce service et le nombre d’heures allouées dépendent avant tout de l’état de santé du bénéficiaire. Le recours à une aide ménagère peut ouvrir droit à des aides versées par les caisses de retraites et/ou le Conseil général, sous conditions, le plus souvent en fonction de l’état de santé et des revenus.
A savoir : dans la plupart des cas, une participation est demandée au bénéficiaire, en fonction de ses revenus.

Tarifs et engagement

Pour bénéficier de ce service, le CCAS vous propose un devis gratuit et sans engagement de votre part. Des dispositifs d’aides financières sont possibles. Elles sont étudiées, au cas par cas, par les employés du CCAS qui vous assurent un accompagnement et un suivi dans toutes vos démarches  administratives.


Service d’aide à domicile du CCAS

Adresse

Hôtel de de ville
Place Roger Salengro

Téléphone

03 27 45 42 24

Fax

03 27 45 46 93

Facilitez-vous le quotidien !

Près de 40 entreprises et associations spécialisées sont à votre disposition sur le territoire. Vous pouvez également choisir de devenir l’employeur des   personnes qui travailleront à votre domicile.

Le guide des Services à la Personne de Valenciennes Métropole référence les coordonnées détaillées des organismes de ce secteur en pleine expansion.  Employés de ménage, jardiniers, auxiliaires de vie sociale, assistants maternels, informaticiens ou encore livreurs de linge repassé sont prêts à se relayer auprès de vous.

Un guide des Services à la Personne apporte une information complète et pratique, pour vous orienter dans votre recherche il est à consulter sur le site  internet de Valenciennes Métropole.

Site Internet : Cliquez ici