0
établissements scolaires
0
élèves

La vie scolaire à Quiévrechain

La ville de Quiévrechain compte cinq établissements scolaires (publics et privé) pour une population de 6300 habitants (recensement INSEE 2015). Soucieuse de proposer des conditions d’apprentissage de qualité aux élèves quiévrechinois, la commune mène une action dynamique en prenant en  charge la construction, l’entretien, et le fonctionnement matériel des écoles maternelles et élémentaire. Elle assure également la gestion du personnel non  enseignant qui travaille dans l’école. La municipalité assure au quotidien ces missions, grâce à plus de 20 agents et un budget annuel de plus de 855 000 €.

Quiévrechain, une ville à apprendre…

Le service jeunesse, le lien entre les écoles et la mairie

Sur la base d’un projet pédagogique spécifique, dans le cadre des projets d’écoles, les professeurs mettent en place des activités tout au long de  l’année qui se concluent généralement par une sortie à  l’extérieur de la ville. La municipalité et les directeurs d’établissements se sont donnés comme objectif pédagogique de faire partir, chaque année, un maximum d’élèves.

Encore nombreux et divers cette année, les projets seront communiqués ultérieurement aux familles.

Le financement des projets

Dans le Projet Educatif de Territoire (PEDT) qui lie la municipalité aux écoles, Quiévrechain finance sur ses fonds propres les projets pédagogiques des écoles et ce, depuis la rentrée 2016.

Jusqu’en 2015, une enveloppe budgétaire était allouée par les services de l’Etat pour l’ensemble de ces projets. Ce qui ne sera plus le cas au 1er  janvier 2017.

Les directions d’écoles et les corps enseignants ont parfaitement saisi l’effort financier qu’il faudra désormais fournir pour que ces sorties  et ces projets  subsistent.

A ce jour, les écoles apportent aussi leur contribution afin de soutenir la ville dans cette action, en participant à des festivités  destinées au  grand public et organisées sur la commune telles que le marché de Noël, ou des manifestations se déroulant en interne aux  établissements scolaires  comme les kermesses…

Les ATSEM en maternelles

Consciente des enjeux majeurs que représente l’école maternelle pour les jeunes enfants en termes d’apprentissage du langage et de la vie en collectivité, la ville a doté les deux maternelles d’agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM). La ville prend en charge leur  rémunération.

L’effectif actuel est de 4 ATSEM. Ils sont chargés d’assister le personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très  jeunes enfants ainsi que de la préparation de salle, du nettoyage des locaux et du matériel servant directement à ceux-ci. L’ATSEM participe à part entière à la communauté éducative et est également chargé de l’encadrement des très jeunes enfants durant le temps du repas. A ce titre, il prend  également en  charge l’animation d’ateliers qui sont proposés chaque jour aux enfants.

L’informatique

La Ville s’est engagée à développer la place du numérique dans les écoles en partenariat avec l’Education Nationale. Si elle souhaite intégrer un maximum d’outils informatiques dans les écoles et notamment au sein de la primaire Jean-Marie Brison via l’acquisition d’une soixantaine de tablettes tactiles, c’est grâce au soutien de Laurent Degallaix, Député-Maire de Valenciennes et Président de la Communauté d’Agglomération Valenciennes  Métropole que le projet va se réaliser.

En effet, la somme de 10 000 € a été allouée par Laurent Degallaix sur sa réserve parlementaire, la ville apportera le complément de financement de ce projet sur ses fonds propres. La municipalité avait déjà fait un premier pas en ce sens en juillet 2015 en offrant aux élèves de CM2 une tablette tactile,
une liseuse en juillet 2016 et 2017 ! Un cadeau très apprécié des élèves que la commune avait offert pour leur souhaiter une bonne rentrée en 6e.

Le domaine artistique et culturel

La ville s’investit autour des projets culturels. Anne-Marie Pertuzon, professeur de musique à l’école municipale de musique intervient auprès des élèves de grandes et moyennes sections des maternelles, à raison de 4 heures par semaine. Elle met en place, en lien avec les équipes pédagogiques, un travail permettant de développer chez l’enfant la créativité sonore et la culture musicale. Sur le plan culturel, la bibliothèque municipale contribue à développer  chez l’enfant, le sens de l’observation, le questionnement mais également la prise de parole, l’éveil de la curiosité et ce, durant toute l’année et plus  particulièrement lors de la semaine « autour du conte » animée par Florence Draux et Séverine Bronsard.

Le domaine sportif

Les écoles bénéficient d’une mise à disposition des équipements sportifs permettant aux élèves de pratiquer des activités physiques dans un lieu adapté avec leurs enseignants.

Le DRE, le Dispositif de Réussite Educative

En accord avec les familles, les enfants en difficulté peuvent bénéficier d’un accompagnement. Il a pour but de favoriser la réussite éducative. La mairie, le  CCAS, les parents, l’Education nationale, les services sociaux du département, un médiateur social de Valenciennes Métropole et le centre social de la ville, travaillent tous pour le même objectif, celui de lever les difficultés en prenant en compte : les problèmes de santé, de comportement, de difficultés  économiques, de logement.

La méthode ? Prendre en charge l’enfant selon l’environnement dans lequel il évolue. C’est un coup de pouce aux familles. Une commission se réunit, au  minimum, une fois par période scolaire. Il y a, actuellement, une dizaine de dossiers en cours.

Les prochains travaux !

La réhabilitation de la toiture et de la cour de l’école maternelle Pasteur

Après sollicitation de la ville, une subvention d’un montant de 121 207 € a été attribuée par le Préfet de la Région au titre de la dotation de la politique de la  ville. Cette somme servira à réaliser les travaux nécessaires pour garantir des conditions d’accueil optimales. Ainsi, la couverture datant de 40 ans, et  qui n’a jamais été refaite depuis, sera remise à neuf ! D’autre part, la cour sera réaménagée dans des matériaux adéquats afin de lui donner une fonctionnalité dans les normes requises. L’objectif est de renforcer la sécurité des accès de l’école via de nouvelles clôtures, grilles et plantations qui  couvriront partiellement la cour. Un calendrier des travaux est à l’étude.

La Vie des écoles

Si les projets dépendent de chaque école, les objectifs d’apprentissages sont communs à tous, en cohérence avec l’âge des élèves. En effet, l’école tend  à développer la réflexion de l’enfant, à le faire progresser dans la maîtrise de la langue française et à lui inculquer la maîtrise des nombres. Toutes les  activités annexes proposées ont un lien avec ces fondamentaux. Elles permettent de compléter d’autres objectifs d’apprentissage tels que : apprendre à apprendre, apprendre à comprendre, apprendre à agir dans le respect de l’autre.

Mise en sécurité des établissements

Pour plus de sécurité, après échange avec le conseil d’école, la municipalité a fait installer un portail automatique équipé d’un visiophone à l’école maternelle Cronte-voye.

Financement de la mairie en 2016 apporté aux écoles

de fourniture scolaire31 000 €
d'investissement travaux52 000€
d'aide aux projets16 000 €
Effectifs scolaires
Établissements scolaires
2015 2016
École maternelle Cronte-Voye 150 152
École maternelle Pasteur 120 118
École primaire Jean-Marie Brison 371 394
Collège Jehan Froissart 429 414
École Privée de Production Environnement Durable (EPPED) 10 12
Total
1080 1090

Rappel du plan vigipirate

Suite aux attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles et sur demande du Préfet du Nord, le stationnement à l’entrée et à proximité des établissements scolaires (maternelles, primaire et collège) est interdit jusqu’à nouvel ordre. Ces consignes de sécurité doivent être scrupuleusement respectées sous peine d’amende.